2017

Le 10 janvier 2017, la version américaine de « L’esprit du Judaïsme » est publiée aux USA sous le titre « The Genius of Judaism« , aux éditions Random House et traduit par Steven B. Kennedy.

Le 4 mars, son quatrième documentaire de guerre, « La Bataille de Mossoul » est présenté sur Arte. Tel un épilogue à son précédent road-movie dédié aux combattants Kurdes, « Peshmerga« , tourné en 2015, le long des mille kilomètres de ligne de front qui séparaient les Kurdes de Daech, « La Bataille de Mossoul » commence le 17 octobre 2016, au cœur de la Plaine de Ninive, au premier jour de la bataille pour la libération de Mossoul. Il s’achève à la mi-janvier 2017, avec la libération complète de la moitié est de la ville et avec la libération, sur le Tigre, de ce haut lieu de mémoire qu’est, pour les trois religions du Livre, le tombeau du Prophète Jonas. Entre ces deux dates, Bernard-Henri Lévy et son équipe ont multiplié les allers-retours sur le terrain. Tantôt aux côtés des Kurdes, tantôt accompagnant les forces spéciales irakiennes de la « Golden Division », ils ont été là, sur le théâtre des opérations, à chacune des étapes cruciales de la bataille, retraçant, pas à pas, village par village, puis rue par rue et maison par maison, la chute annoncée de la capitale de l’Etat islamique en Irak et foyer numéro 1 du terrorisme mondial. Depuis, les deux films documentaires parcourent les festivals internationaux en sélection officielle : Cannes, Spoleto, Amsterdam, Duhok, Milan, Copenhague, Varsovie, Belgrade, Tel Aviv, New York…

Lors de la campagne présidentielle, Bernard-Henri Lévy s’est engagé publiquement pour le candidat, devenu président, Emmanuel Macron, et a mené une lutte acharnée contre tous les populismes, face à l‘extrême droite et Marine Le Pen. Lors de l’entre-deux-tours, il a notamment organisé le front républicain à l’occasion d’un grand meeting à la Maison de la chimie le 5 mai 2017,  rassemblant de nombreuses personnalités politiques de droite et de gauche et des figures de la société civile.

Le 16 mai 2017, il reçoit un Doctorat Honoris Causa de l’université israélienne de Bar Ilan, le troisième après celui de l’université de Tel Aviv en 2000, et celui de l’université de Jérusalem en 2001.

Le 26 septembre 2017, il est de retour à Erbil, au Kurdistan irakien, en tant qu’observateur officiel du référendum sur l’indépendance de la région. Il publie ensuite plusieurs textes en défense des Kurdes, dénonçant l’agressivité des pays voisins qu’il nomme la nouvelle « bande des quatre » ( Syrie, Irak, Iran, Turquie) ainsi que l’attitude passive de la communauté internationale.

Le 28 novembre 2017, Bernard-Henri Lévy plaide la cause du peuple kurde à l’ONU lors d’une projection de son film « Peshmerga » au siège new-yorkais de l’institution, devant un parterre d’ambassadeurs.

 


Classés dans :

«  
  »