Bernard-Henri Lévy classé 31ème « personnage le plus influent au monde » par la revue US Foreign Policy.

foreign policy bon

La très prestigieuse revue américaine Foreign Policy vient de publier son classement annuel des cent penseurs qui ont, en 2009, le plus profondément influencé le monde. On y trouve au 1er rang Barack Obama et Ben Bernanke, le patron de la FED. Le gouverneur de la Banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, arrive en 8e position. Le fondateur de Microsoft et philanthrope Bill Gates en douzième position. Dans cette liste où dominent les Américains et les Chinois, ne figurent que quatre Français. Et le premier de ces quatre, devant Dominique Strauss-Kahn (33e), Esther Duflo (41e) et Jacques Attali (86e) est Bernard-Henri Lévy. Les éditeurs de Foreign Policy justifient leur choix en évoquant « la contribution magistrale de Bernard-Henri Lévy à l’analyse de l’état de la gauche européenne ». Allusion au grand écho qu’a rencontré la parution ici, à New York, de son essai intitulé « Ce grand cadavre à la renverse » et traduit par Random House sous le titre « Left in the dark times ». Je suis très fière de voir Bernard-Henri Lévy reconnu à sa juste valeur outre Atlantique et je suis très heureuse que cette reconnaissance lui vienne d’un cénacle d’esprits académiques aussi remarquables que celui de la revue Foreign Policy.
Liliane Lazar

Cliquez ici pour lire la dépêche AFP


Tags : , , , , , , ,

Classés dans :,