Bernard-Henri Lévy débat avec Slavoj Zizek

Liliane Lazar : «  J'ai lu A douze jours de la sortie, chez Grasset, de ses deux ouvrages (« De la guerre en philosophie » et « Pièces d’identité ») Bernard-Henri Lévy débat avec Slavoj Zizek. Celui-ci n’est peut-être pas très connu en France mais c’est une star Outre-Atlantique où il est considéré, à l’instar de B.-H. L. et d’Alain Badiou, comme un des grands noms de la nouvelle scène philosophique européenne. Dans ce débat organisé, dans le Nouvel Observateur de cette semaine, par Aude Lancelin (celle-là même qui avait organisé, il y a quelques semaines, dans les mêmes colonnes, un débat de même sorte entre Alain Finkielkraut et Alain Badiou) il est, certes, question des thèses de « De la Guerre en philosophie » et de « Pièces d’identité » mais aussi des thèses de Zizek lui-même dont sort ces jours-ci, en France, un très bon « Lacan à Hollywood ». Dans ce débat, ces deux grands intellectuels se demandent aussi, pour notre plus grand bonheur : qu’est-ce qu’être de gauche aujourd’hui ? à quoi sert un intellectuel ? que faut-il penser de ce retour, sur le devant de la scène française et européenne de « l’hypothèse communiste » ? Bernard-Henri Lévy, inutile de le préciser, est très contre ce retour. Il dit pourquoi dans cet entretien. Et il lève le voile, ce faisant, sur quelques une des thèses des deux livres que nous attendons, ici, impatiemment.

Liliane Lazar.


Tags : , , , ,

Classés dans :