Bernard-Henri Lévy, sur la Syrie: "les démocraties sont grotesques" (BFM, le 19 juin 2013)

bfm bhl 19 juin 2013Au lendemain du G8, à l’issue duquel les dirigeants ont accouché d’un accord a minima sur la Syrie, Bernard-Henri Lévy, qui a pris publiquement position contre le régime de Bachar al Assad, ne cache pas sa colère.

« Cela fait deux ans qu’on laisse ce sang syrien couler ». Au lendemain de la clôture du G8, qui est tombé sur un accord a minima sur le dossier syrien, alors que l’usage d’armes chimiques par les forces de Bachar al Assad a été prouvé, Bernard-Henri Lévy dénonce une réunion internationale « navrante et désespérante ».

« C’est pathétique de la part de l’Occident »

Interrogé par BFMTV, BHL estime que le G8, qui s’est tenu lundi et mardi en Irlande du Nord, a donné « l’image la plus pitoyable que l’Occident pouvait donner ».

« C’est-à-dire l’image d’une démission, l’image d’un Poutine maître du monde, dictant sa loi aux autres grandes puissances dans cette démission qui a la forme d’une décision », poursuit Bernard-Henri Lévy.

Avant d’ajouter: « Cela fait deux ans qu’on laisse ce sang syrien couler. Les démocraties sont grotesques. On ne dit pas qu’il y a eu ‘ligne rouge’ si on n’est pas capable de sanctionner celui qui l’a franchie. C’est pathétique de la part de l’Occident ».

Source : BFM TV


Tags : , , , , , , ,

Classés dans :