BHL, sur CNN, défend la position française

BHL SPLITZERThe man who led the world to war in Libya. En français: l’homme qui a mené le monde à la guerre en Libye. C’est ainsi qu’Eliott Spitzer, sur CNN, le 31 mars 2011, présentait Bernard-Henri Lévy. L’hommage est à double tranchant dans une Amérique qui s’interroge de plus en plus sur l’opportunité de cette guerre. Mais cela n’a pas démonté Bhl qui a, posément, modestement, défendu la ligne française ainsi que le rôle joué par Hillary Clinton contre les non-interventionnistes américains. Il a aussi beaucoup insisté sur le fait que cette guerre est le « contraire » de la guerre d’Irak; qu’il ne saurait être question de se substituer aux intéressés pour bâtir à leur place et pour eux une démocratie rêvée; et qu’il appartient au peuple libyen de faire la révolution en Libye.

Liliane Lazar


Tags : , , , , , , , , , ,

Classés dans :