BHL voit mal les Libyens accepter "une conception archaïque de la loi" (AFP, 24 octobre 2011)

afp_logoPARIS, 24 oct 2011 (AFP) – Le philosophe français Bernard-Henri Lévy, défenseur de la rébellion en Libye depuis ses débuts,a déclaré lundi avoir du mal à imaginer les Libyens « accepter la férule d’une conception archaïque de la loi », après l’annonce la veille de la réintroduction de la charia dans ce pays.
« Qu’il y ait un affrontement démocratique entre libéraux et fondamentalistes, adeptes d’un islam moderne et d’un islam conservateur, c’est normal, c’est la règle et seul l’ordre de fer du kadhafisme pouvait s’y opposer », a déclaré M. Lévy à l’AFP.
« Attendons, maintenant, l’issue de ce débat. J’imagine mal, personnellement, les femmes de Benghazi (est), les jeunes révolutionnaires internautes, les chebabs (combattants) qui ont sauvé Misrata, les berbères du Djebel Nefoussa (ouest), les défenseurs des droits de l’Homme, accepter la férule d’une conception archaïque de la Loi », poursuit-il.
« Je les imagine encore moins, après tant de sacrifices, après ces huit mois de combat exemplaire pour la liberté et les libertés, après ces 42 ans de dictature dont ils sortent exsangues mais la tête haute, renoncer à leurs propres conquêtes », ajoute-t-il.
Pendant la cérémonie de proclamation de la « libération » de la Libye dimanche, le président du Conseil national de transition (CNT) Moustapha Abdeljalil a dans son discours répété que la législation du pays serait fondée sur la charia (loi islamique).
Il a notamment cité en exemple la loi sur le divorce et le mariage qui, sous le régime de Mouammar Kadhafi, restreignait la polygamie. « Cette loi est contraire à la charia et elle n’est plus en vigueur », a-t-il dit.
Paris, fer de lance de l’opération internationale en Libye, a appelé lundi à la « vigilance ».
Lundi, M. Abdeljalil a tenu à assurer à la communauté internationale que les Libyens étaient des « musulmans modérés ».
Défenseur des rebelles libyens, Bernard-Henri Lévy (BHL) s’est rendu, ces derniers mois, à plusieurs reprises en Libye où il entretient des contacts réguliers avec les responsables du CNT. Il avait organisé en mars une rencontre entre des membres du CNT et le président français Nicolas Sarkozy et plaidé pour une intervention militaire.


Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :,