« Il y a des mosquées en France où l’on prêche la violence et le meurtre contre des jeunes gens qui aiment le rock’n’roll », Bernard-Henri Levy (BFMTV, le 25 novembre 2015)

Bernard-Henri Lévy était l’invité de Nathalie Levy sur BFMTV  le mercredi 25 novembre 2015.

Il est revenu sur l’intensification des frappes françaises en Syrie : « Oui, nous avons raison de frapper fort, on ne soigne pas un cancer en soignant seulement les métastases, il faut soigner aussi et d’abord la tumeur primaire ».

Sommes-nous démunis devant cette rage nihiliste, face à des hommes qui sont heureux de mourir ? « Cette situation n’a jamais été pensée. Ces hommes qui aiment d’avantage la mort que nous aimons la vie, il est vrai, leur donne une forme d’invincibilité. Mais cette invincibilité n’est pas totale. Il faut combiner  ces trois formes d’action, ces trois fronts sur lesquels les démocratie se déploient pour venir à bout de ce nihilisme: une fermeté sur le front extérieur, une grande vigilance sur le front intérieur,  et la résilience de la population. » répond l’écrivain et philosophe.


Classés dans :,