Didier François est libre

didier-francois-otages-en-syrieMerci aux autorités turques. Merci à François Hollande. Et quelle joie de voir notre ami, mon ami, Didier François, enfin libre, le visage heureux, le regard clair, son sourire de toujours, sa voix juvénile que j’espérais de toute mon âme pouvoir réentendre un jour, son pas assuré dans le hall où le filme la télévision turque aux côtés de ses camarades Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres, son énergie apparemment indomptée. Je sais, ou crois savoir, ce qu’il a fallu de tact et de patience, d’opiniâtreté et de diplomatie pour en arriver à la fin du calvaire pour les quatre journalistes. Je sais, ou crois savoir, les pièges qu’il a fallu déjouer, les chantages auxquels il a fallu résister, le ballet des fausses bonnes nouvelles, les amis et alliés de l’ombre. Je suis heureux pour sa femme. Heureux pour tous les siens. Heureux pour tous ceux qui, le Président de la République française en tête, ont œuvré pour que ce moment advienne. Heureux pour la liberté de la presse dont il est, avec ses quatre camarades, et après tant de leurs confrères, l’un des héros. Heureux pour lui.

Bernard-Henri Lévy

Photo : Didier François, reporter à Europe 1, a été enlevé près d’Alep avec le photographe Edouard Elias (en haut). Nicolas Hénin, journaliste pour Le Point et France Inter, a été kidnappé le 22 juin avec le photographe Pierre Torres.


Tags : , , , , , , ,

Classés dans :