Dieudonné : Bernard-Henri Lévy, invité de Bruce Toussaint ITélé ce matin 10 janvier 2014

BHL Itélé 10 janvier 2014Comme le rappelait Bruce Toussaint ce matin en présentant son invité, Bernard-Henri Lévy a été un des tout premiers à nous alerter sur ce qu’était « l’humoriste » Dieudonné, dans un de ses blocs-notes intitulé « Dieudonné fils de Le Pen ». C’était en 2005. C’est-à-dire au moment où personne, ou presque, ne s’avisait encore de la gravité du phénomène. Aujourd’hui, Bernard-Henri Lévy venait sur ITélé pour défendre l’acte politique courageux, et républicain, de Manuel Valls. Il venait aussi répondre à ceux qui feignent de croire que le Conseil d’Etat aurait mis à mal la « liberté d’expression ». Il ne s’agit pas de liberté d’expression, dit Bernard-Henri Lévy. Il s’agit de dire qu’en 2014, on ne peut pas trainer les juifs dans la boue. On ne peut pas dire que la place de Patrick Cohen est dans une chambre à gaz. On ne peut pas faire venir Faurisson déguisé en déporté sur une scène. On ne peut pas demander la libération du chef du gang des « barbares », Youssouf Fofana, l’assassin de Ilan Halimi, ce jeune homme torturé à mort. Car Dieudonné c’est, aussi, quelqu’un qui, dans ses vidéos, réclame la libération du chef du gang des Barbares. C’est tout cela qu’il faut empêcher de prospérer. C’est à tout cela qu’il fallait donner un coup d’arrêt.

Laurence Roblin.


Tags : , , , , , ,

Classés dans :