Dieudonné : BHL soutient Valls (AFP, le 5 janvier 2014)

AFPBernard-Henri Lévy a affirmé dans un entretien au Parisien Dimanche qu’il soutenait lui aussi la volonté de Manuel Valls d’interdire les spectacles de Dieudonné.

Nouveau soutien au ministre de l’Intérieur dans l’affaire Dieudonné/Valls. Dans un entretien au Parisien Dimanche, l’intellectuel Bernard-Henri Lévy apporte son concours à Manuel Valls. « Les spectacles de Dieudonné ne sont pas des spectacles, mais des meetings » où « on prêche… le négationnisme, la haine des juifs, l’apologie des crimes contre l’humanité -toutes choses que la loi républicaine condamne », estime BHL.

« Il y a un moment où… il est du devoir de la parole publique de dire stop », a poursuivi l’écrivain. « Valls l’a fait, Valls a eu raison », assure-t-il. « Il n’y a rien de commun, rien, entre le travail d’un humoriste dont la liberté d’expression et donc de provocation est effectivement sacrée, et l’entreprise d’un agitateur néonazi qui fait ouvertement campagne sur des thèmes qui ne sont pas des opinions mais des délits », estime-t-il.

A propos de la « quenelle », ce geste créé par Dieudonné, antisémite pour certains, antisystème pour d’autres et reprise par des sportifs comme le basketteur Tony Parker et le footballeur Nicolas Anelka, BHL est nuancé. Tony Parker a le « bénéfice du doute », selon BHL. « L’histoire date d’il y a cinq ans et il s’en est expliqué », dit-il. « Anelka c’est autre chose », pense-t-il. « Il sait qu’il exprime ainsi son soutien à un agitateur dont le programme se résume à mettre sa quenelle (sic) dans le fion du sionisme ».

Et l’écrivain de juger que le racisme et l’antisémitisme progressent en France, l’écrivain répond par l’affirmative. « Pour le racisme c’est évident, dit-il, pour l’antisémitisme, j’ai peur qu’il en aille de même ».


Tags : , , , ,

Classés dans :