« Few can match Lévy’s flair », dit le Washington Post, dans une pleine page consacrée à sa pièce « Last exit before Brexit » (juin 2018)

Sans titre - copie

« Les Européens n’ont pas perdu l’espoir que la Grande-Bretagne change d’avis sur le Brexit » (« Europeans haven’t given up hope that Britain will change its mind on Brexit »), peut-on lire dans la pleine page consacrée par le Washington Post cette semaine à la représentation de la pièce de BHL « Last exit before Brexit« , donnée le 4 juin dernier à Londres.

Pour la rédaction du grand quotidien américain, la performance londonienne de l’écrivain et philosophe « le plus connu de France« , a bel et bien raisonné avec une réelle « lueur d’espoir – ou peut-être une illusion- parmi les Européens anglophiles » de voir se maintenir l’Angleterre dans l’Union européenne, deux ans après que les britanniques aient décidé de la quitter par referendum.

A minima, le Washington Post confirme que la bataille reste « passionnée » et les coups de théâtre politiques multiples. C’est dans ce contexte manifeste que BHL a livré son texte, en langue anglaise, générant un débat enflammé.

« Few can match Lévy’s flair« , poursuit le journal, reprenant plus loin les mots de Bernard-Henri Lévy, prononcés devant la salle conquise du Cadogan Hall : avec le Brexit, « partout au Royaume-Uni, ce sera la vengeance de la Grande-Bretagne surannée sur la Grande-Bretagne ouverte et connectée à son passé glorieux. Ce sera la consécration, à Londres, de Trump et de Poutine ».

https://www.washingtonpost.com/world/europe/europeans-havent-given-up-hope-that-britain-will-change-its-mind-on-brexit/2018/06/12/1753949e-68dd-11e8-a335-c4503d041eaf_story.html?utm_term=.b67248cc78e3

 

IMG_0770

Page du Washington Post à propos de « Last exit before Brexit » dans l’édition du 13 juin 2018.

CadoganHall

BHL lors de la représentation à Londres le 4 juin 2018 de « Last exit before Brexit », au Cadogan Hall. Crédits photo : Carys Lavin.

CadoganHall

BHL et Salman Rushdie réunis lors de la représentation à Londres le 4 juin 2018 de « Last exit before Brexit », au Cadogan Hall. Crédits photo : Carys Lavin.


Classés dans :,