« La guerre sans l’aimer » – BHL au grand journal de Canal

BHL LE GRAND JOURNAL 20 OCTOBRE 2011« La fin d’une dictature des plus cruelles de la fin du XXème siècle ». C’est ainsi que Bernard-Henri Lévy qualifiait hier, la mort de Kadhafi, alors qu’il était l’invité du Grand Journal de Canal +.

La personnalité du dictateur, la cruauté de ses 42 ans de pouvoir. La révolution libyenne, le CNT. La Libye de demain. Tels sont quelques uns des sujets abordés par BHL dans cette émission.

Nous ne retranscrirons que sa réponse lorsque la question suivante lui a été posée : « Au nom de quoi êtes-vous intervenu auprès de Nicolas Sarkozy dans cette affaire ? »

« Au nom de tous les combats que j’ai perdu depuis 40 ans. J’ai nourri tant d’espoirs et je les ai si souvent vus se fracasser, ces mouvements de libération fracassés dans le sang, mon pays la France qui soutenait les dictateurs, qui approuvaient les bains de sang – eh bien, pour une fois, j’ai vu mon pays, et c’est la première fois depuis très longtemps, qui soutenait un mouvement révolutionnaire et c’était pour moi extraordinaire.

C’était la revanche de la Bosnie ! C’était aussi, dans ma mémoire familiale, la revanche sur la lâcheté française au moment de la guerre d’Espagne. J’’ai vécu dans cette honte-là, que mon pays avec cette politique de non intervention, a pu laisser mourir les révolutionnaires espagnols face aux hordes franquistes.

Et bien cette histoire libyenne , pour ceux qui ont ce genre de blessure au cœur c’est une espèce de belle revanche, même si elle se termine, en effet, sur des scènes terribles.»

La guerre sans l’aimer*…

Laurence Roblin

(*« La guerre sans l’aimer », de Bernard-Henri Lévy, sortie le 9 novembre aux Editions Grasset)


Tags : , , , , , ,

Classés dans :