Le film “Peshmerga” de BHL projeté au festival de Cannes (Le Phénix Kurde, le 21 mai 2016)

 

Capture d'écran 2016-05-21 11.24.04

 

Le film “Peshmerga”, du philosophe Bernard-Henri Lévy, a été présenté à Cannes le vendredi 20 mai, à 15 heures, en séance spéciale. Il n’est pas arrivé seul sur la Croisette. Une dizaine de combattants kurdes était à ses côtés pour profiter de ce coup de projecteur inattendu et évoquer devant la presse « la vraie ligne de front contre le terrorisme ».

BHL, écrivain et philosophe avait déjà tourné “Bosna!” (1994) dans Sarajevo assiégée et “Le Serment de Tobrouk” (2011) sur la Libye. Moqué, pour ne pas dire très critiqué pour sa prestation dans ce dernier film, dans lequel il se mettait en scène à de nombreuses reprises, il se fait cette fois plus discret, montrant d’âpres batailles et des images tournées à basse altitude, avec des drones, au-delà des lignes ennemies, dans les secteurs de Kirkouk,  Mossoul et Shingal. Un caméraman a même été grièvement blessé dans l’aventure. Mais le projet, tourné en décembre 2015, a été mené à son terme.
Pour les spectateurs français, qui pourront voir le film en salle à partir du 8 juin, c’est un autre regard sur la guerre contre le terrorisme.

“Ce film, que nous venons de découvrir, se tient au plus près des combattants kurdes Peshmergas. Avec une équipe réduite, le réalisateur a remonté 1000 kilomètres le long de la frontière irakienne du sud au nord, filmant des situations de guerre, des paysages, et des visages d’hommes et de femmes qui sont rarement donnés à voir”, a expliqué le Festival de Cannes dans un communiqué, le lundi 16 mai, pour justifier cette programmation tardive du film de BHL.

A travers “Peshmerga”, Bernard-Henri Lévy assume avoir voulu faire un plaidoyer pour les combattants kurdes en guerre en Irak et en Syrie contre le groupe Etat islamique autoproclamé. “Nous avons filmé les seules femmes et les seuls hommes qui leur livrent vraiment la guerre… parfois au corps à corps et au quotidien.”

Pour BHL, ce soutient aux combattants kurdes ne remonte pas à hier. Déjà, le 1er avril 2015, il avait conduit une délégation de généraux peshmergas à l’Elysée.

http://lephenixkurde.tumblr.com/post/144692391667/le-film-peshmerga-de-bhl-projeté-au-festival-de

http://lephenixkurde.tumblr.com/post/144692391667/le-film-peshmerga-de-bhl-projeté-au-festival-de


Classés dans :,