Marianne Denicourt écrit à Sakineh

M. denicourt 3Chaque jour, une lettre pour sauver Sakineh.
« La Règle du jeu », « Libération », La Repubblica et « Elle » publient quotidiennement des lettres pour Sakineh. Suite à la tribune cosignée, le 15 aout dernier, par Bernard-Henri Lévy et dix-sept autres écrivains, artistes ou responsables politiques et publiée par « La Règle du jeu » et « Libération », la mobilisation continue pour la jeune iranienne condamnée à mort par lapidation. Aujourd’hui une lettre de Marianne Denicourt.

______________________________________________________________________________________

Sakineh,
La peine de mort, quel que soit le pays, l’institution qui l’applique, quelle que soit la forme qu’elle prend m’est proprement insupportable.
Alors, le seul fait d’imaginer le supplice qui vous menace m’anéantit.
Toutes mes pensées vont vers vous chère Sakineh, je voudrais tant pouvoir soulager votre détresse et celle de vos enfants. J’imagine la solitude atroce dans laquelle vous vous trouvez.
Chaque jour, j’attends que vous échappiez à cette fin inhumaine.

______________________________________________________________________________________

Pour signer la pétition : Cliquez ici
Pour envoyez vos lettres : Cliquez ici


Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :