Nana Mouskouri écrit à Sakineh

nana mouskouriChaque jour, une lettre pour sauver Sakineh.
« La Règle du jeu », « Libération », La Repubblica et « Elle » publient quotidiennement des lettres pour Sakineh. Suite à la tribune cosignée, le 15 aout dernier, par Bernard-Henri Lévy et dix-sept autres écrivains, artistes ou responsables politiques et publiée par « La Règle du jeu » et « Libération », la mobilisation continue pour la jeune iranienne condamnée à mort par lapidation. Aujourd’hui une lettre de Nana Mouskouri.

______________________________________________________________________

Aujourd’hui elle est la victime exemplaire de l’injustice du monde entier envers la Femme.
Il y a eu beaucoup de Sakineh dans le passé et il y en aura encore à l’avenir si on ne cherche pas à trouver comment la laisser libre de trouver sa vie , sa liberté d’esprit, sa dignité, son respect, son éducation et l’égalité à ses besoins.
Le destin d’une femme, c’est de donner la vie, assurer l’avenir de notre monde et c’est ce monde qui aujourd’hui l’empêche de vivre et d’exister comme une femme libre de choisir son avenir. Ce n’est pas seulement de lui donner les droits à l’égalité qu’elle mérite, mais de la reconnaître, la laisser se reconnaître elle-même comme une femme, mère, soeur, amie, amante ou enfant; recevoir l’éducation qu’elle mérite. Etre libre de choisir sa liberté avec dignité!
Dans un monde gouverné par la soif du pouvoir économique et l’arrogance politique, imposer la justice pour les femmes et les enfants, éternels victimes du monde et de ses guerres qu’elles soient mondiales, civiles ou sociales est pratiquement impossible. Mais l’évolution de tout pays ne peut se faire avec la possession d’armes nucléaires,ni en exécutant cruellement son peuple.
Sauver Sakineh c’est donner un espoir à l’avenir de la Femme aussi. Dans les échanges à travers des cultures, pour leur faire apprendre et comprendre la mentalité les moeurs des autres, la religion, les échanges d’esprits sur la moralité, sur l’éducation à égalité entre garçons et filles, le respect envers l’être humain, les femmes et les enfants. C’est aussi à nous de leur faire comprendre que nous ne vivons plus à l’époque des esclaves.
Pour chacun Egalité, Education, Santé, Liberté et Dignité.

______________________________________________________________________________________

Pour signer la pétition : Cliquez ici
Pour envoyez vos lettres : Cliquez ici


Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :