Nicolas Ker est mort. « Fureur de vivre entre Dean et Gainsbourg; goût du désastre; l’érudition des vrais rockers » (BHL)

Nicolas Ker

« Grande tristesse à la mort de Nicolas Ker. Et tant d’images: dandysme de des Esseintes; fureur de vivre entre Dean et Gainsbourg; goût du désastre; l’érudition des vrais rockers; présence évanescente sortie d’un film de Jarmusch; il était aussi un merveilleux musicien de cinéma. » Bernard-Henri Lévy

Né en 1970 à Phnom Penh (Cambodge), le chanteur, poète, compositeur, parolier et interprète, Nicolas Ker est mort à Paris le 17 mai 2021.  Voix charismatique du groupe Poni Hoax, 4 albums voient le jour de 2005 à 2017, Poni Hoax (2006) et Images of Sigrid (2008) chez Tigersushi puis State of War (2012) et Tropical Suite (2017) chez Pan European Recording. Poni Hoax donne des concerts à travers le monde.  Icône de l’underground, insatiable, il multiplie les projets, collaborations et albums notamment Aladdin, Paris et Dior. Son unique album solo Les Faubourgs de l’exil sort en 2016. Sortent ensuite deux albums en duo avec Arielle Dombasle : La Rivière Atlantique (2017-Pan European Recording) et Empire (2020 – Barclay). Il écrit le scénario du long métrage Alien Crystal Palace, dans lequel il tient aussi le rôle principal aux côtés d’Arielle Dombasle.  Compositeur de musique de films, il travaille notamment avec Bernard-Henri Lévy pour ses films Peshmerga et La Bataille de Mossoul. Il venait de finir la bande-son de son film à venir Une autre idée du monde.  Prolifique, il achevait une adaptation cinématographique de Barbe Bleue avec Arielle Dombasle et un nouvel album solo était en préparation.  Poète, il a composé des chansons cultes qui resteront. Il était la dernière grande voix du rock and roll français.


Tags : , , , , , , , ,

Classés dans :