Qu'y a-t-il vraiment dans Pièces d'identité ?

BHL conférence 1Bernard-Henri Lévy est à New-York. Il a prononcé, hier soir, à Columbia University, un formidable discours sur le thème de la liberté d’expression menacée. Il a été beaucoup question d’internet. Beaucoup question de la Chine et de l’Iran où la résistance à la dictature s’organise, en particulier, à travers internet. A la fin de la conférence, Bernard-Henri Lévy m’a donnée le deuxième de ses livres qui parait le 10 février, le gros, celui qui s’intitule Pièces d’identité et il m’a autorisée à vous en offrir la table des matières. C’est une très longue table des matières. Très belle et très longue. Et qui dit bien, je trouve, de quoi le livre traite. Je la poste, ici, intégralement.
Liliane Lazar

________________________________________________________________


levy_pieces-identite_dos46:format 154x231TABLE
Avertissement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
I. ÉTAT CIVIL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .. . . . . 9
1. Lévy ? Les vies ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11
2. Autoportrait indirect, en miettes et en creux . . . . .. . . . 18
3. Ecrivain, vos papiers ! . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .. .. . . 53
4. Ma vie, mode d’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … 59
5. D’après Proust . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … 73
6. Philosophe ? Ecrivain ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . 76
7. A la guerre comme à la guerre . . .. . . . . . . . . . . . . .. . . 88
8. Questionnaire drolatique . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 97
9. Comment j’avance . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . 101
10. Diététique des médias . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. .113
11. Eh bien, donc, la guerre ! . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . 116

II. LE GÉNIE DU JUDAÏSME . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
1. Lévy et Lévy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . 123
2. Quel type d’homme était Benny Lévy . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . 137
3. Benny et Sartre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169
4. Sartre et les juifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198
5. Juifs et français . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 233
6. La leçon d’Edmond Fleg. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 242
7. Pour que vive la mémoire d’un certain B.L.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 253
8. Génération Levinas ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 261
9. Etre juif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 264
10. L’état du monde juif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 273
11. Pourquoi il faut commémorer les morts de la Shoah . . . . . . . . . . . . . .. . . . 289
12. Ce qu’Israël peut, et doit, apporter au monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 294
13. Levinas, chef de guerre (de Rosenzweig à Levinas, la question de l’Universel) . 301
14. Athènes et Jérusalem, suite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 335
15. La littérature et l’étude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 362
16. L’étrange expérience de la souveraineté juive. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 385

III. QUI VA LÀ ? (LITTÉRATURE) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 409
1. Une tragédie nommée Gary . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 411
2. Justice pour un inconsolé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 432
3. Figures juives de Romain Gary . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 441
4. Un vivant qui ne passe pas (de l’importance – méconnue – d’Alberto Moravia
dans l’histoire intellectuelle du XXe siècle) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 445
5. L’impossible hommage à Alain Robbe-Grillet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 451
6. Sept thèses sur le théâtre d’aujourd’hui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 458
7. Alain Robbe-Grillet vivant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 472
8. Ce que je dois à Kundera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 475
9. Un tombeau pour Jean Genet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 481
IV. NOTES POUR UN PROGRAMME PHILOSOPHIQUE 485
1. Contre le mal, s’il est absolu, que faire ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 487
2. Usage de Spinoza . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 512
3. Louis Althusser, radical et étincelant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 513
4. Petite introduction à l’oeuvre de Levinas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 515
5. Un Sartre ou deux ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 532
6. Deux Sartre… ou trois ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 553
7. Sartre est un bloc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 569
8. Et Beauvoir ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 572
9. Eh oui, Voltaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 579
10. Flash-back. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 586
11. Pour le droit au secret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 612
12. Contre la « politique de civilisation », vive l’axe
Lacan-Canguilhem-Lautréamont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 620
13. Où l’on tente de réconcilier, enfin, Camus et Sartre . . . . . . . . . . . . . . . . . . 634
V. POUR L’AMOUR DE L’ART . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 651
1. L’art et la vie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 653
2. Que la peinture n’a pas affaire avec le beau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 666
3. Qu’est-ce qu’une nature morte ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 675
4. L’écrivain, l’artiste et le philosophe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 680
5. Fleurs du Mal (à propos d’Ingres et de Martial Raysse) . . . . . . . . . . . . . . . . . 683
6. Sortir de Platon par Pirandello et Marcel Duchamp . . . . . . . . . . . . . . . . . . 685

VI. MADE IN USA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 691
1. Ma campagne américaine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 693
2. Campagne américaine, suite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 703
3. Lettre ouverte à la gauche américaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 707
4. Comme un immense 21 avril… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 711
5. Et si Tocqueville, comme Marx, s’était trompé de pays ? . . . . . . . . . . . . . . . . 715
6. Et si l’Amérique renouait avec la France – et, ainsi, avec elle-même ? . . . . . . . 720
7. Quand l’Amérique tourne le dos à la France et, encore, à elle-même . . . . . . . . 724
8. A la Bastille ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 728
9. Think in USA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 729
10. La culotte de Sarah Palin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 738
11. Lettre ouverte au prochain président des Etats-Unis . . . . . . . . . . . . . . . . . . 739
12. Ce que j’aimerais dire, aujourd’hui, à Barack Obama . . . . . . . . . . . . . . . . 745
13. Quand Obama sera élu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 748
14. Obama, enfin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 751
15. Obama avant Obama . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 753
16. Eh oui, Barack Obama tient ses promesses ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 754
17. Bien sûr, Obama mérite le prix Nobel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 759
18. L’Amérique, et après . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 763
19. American Vertigo, le film . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 777
VII. CONVERSATIONS ET CORRESPONDANCES. . . . . . . 805
1. Conversation avec Michel Houellebecq (Malaise dans la littérature) . . . . . . . . 807
2. Lettres à Bob Geldof (à propos de l’Afrique et de son destin) . . . . . . . . . . . . . 819
3. Ségo ? Sarko ? (débat avec André Glucksmann) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 823
4. Débat avec Alain Finkielkraut (Quand la politique s’empare des intellectuels) . 834
5. Lettres à Francis Fukuyama . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 843
6. Conversation avec Norman Mailer (Les derniers mots d’un géant) . . . . . . . . . 853
7. Lettres à Anatol Lieven (à propos du néoconservatisme et de ses impasses) . . . . . 880
8. Conversation avec Frédéric Beigbeder (Comment je vis) . . . . . . . . . . . . . . . . 896
9. Lettres à Frederic Tuten. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 919
10. Quatre lettres au directeur général de la Croix-Rouge française
à propos de l’humanitaire, de son histoire et de la misère sociale en France . . . 933
VIII. J’ABATS MON JEU (POSITIONS) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 961
1. Pourquoi un type comme moi ne pouvait pas voter Sarkozy . . . . . . . . . . . . . . 963
2. Les deux destins de Ségolène Royal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 970
3. Vers un berlusconisme aux couleurs de la France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 973
4. Un dîner avec Ségolène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 977
5. Comment peut-on être – encore – de gauche ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 983
6. Avez-vous déjà ressuscité un mort ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 987
7. La gauche et ses fantômes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 993
8. Il faut dissoudre le Parti socialiste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 997
9. Réponse à Jean Daniel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1003
10. Prolégomènes à toute laïcité future . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1006
11. Bienvenue à Ayaan Hirsi Ali . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1017
12. Ils ont tué Benazir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1021
13. Appel pour la Birmanie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1024
14. Second appel pour la Birmanie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1027
15. Appel pour le Darfour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1029
16. Justice pour le Darfour. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1039
17. Comment aider les Iraniens ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1041
18. Si l’Europe était à refaire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1044
19. L’Europe emmerde le monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1048
20. Monsieur Besson, l’Europe et Martin Heidegger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1050
21. L’Ukraine et la Géorgie dans l’OTAN ? (Lettre ouverte à Angela Merkel
et Nicolas Sarkozy) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1054
22. SOS Géorgie ? SOS Europe ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1059
23. Où en sommes-nous avec le monde ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1062
24. Pourquoi je défends Cesare Battisti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1073
25. Visite à Cesare Battisti dans sa prison brésilienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1085
26. Lettre ouverte au Président Lula sur le cas de Cesare Battisti . . . . . . . . . . . . 1090
27. Contre l’idéologie de l’évaluation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1093
28. Réponse aux négationnistes du génocide arménien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1099
29. Unesco : la honte d’un naufrage annoncé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1106
30. La bataille de l’Unesco, suite. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1108
31. Unesco, encore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1110
32. La bataille de l’Unesco, fin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1113
33. Unesco, après la victoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1115
34. La triste fin de Jimmy Carter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1118
35. Suggestions pour servir à la mémoire de Madame Anna Politkovskaïa . . . . . . 1121
36. Un Rushdie français ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1124
37. Qui sont les vrais insulteurs du Coran ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1129
38. Victoire pour Philippe Val . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1133
39. De quoi Siné est-il le nom ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1135
40. Pourquoi je défends Polanski. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1140
41. Pour Roman Polanski . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1143
42. Et si on inculpait Léon Blum ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1146
IX. JE CACHE MON JEU (SITUATIONS) . . . . . . . . . . . . . . . . 1149
1. Considérations sur le désastre des Abruzzes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1151
2. Beauté de Beaubourg. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1158
3. Adieu à Françoise Verny . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1162
4. Retour à Sarajevo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1165
5. Un rendez-vous avec des héros. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1180
6. Monsieur Spock et l’Odyssée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1185
7. Jean-Paul II et Zarathoustra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1187
8. Pour saluer Simone Veil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1190
9. Si le 11 Septembre n’avait pas eu lieu ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1198
10. Il était une fois Libération . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1199
11. Vivre au Carlyle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1204
12. Les filles de Venise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1207
13. En Afrique, qui a raison ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1210
14. Connaissez-vous Francis Bueb ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1214
15. Politique d’Andrée Putman. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1217
16. Réponse à Time Magazine sur le prétendu déclin de la culture française . . . . 1220
17. Le marché, c’est le crime ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1225
18. Qui corrompt quoi ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1228
19. Rushdie, un homme dans les sombres temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1230
20. Avedon et Rushdie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1234
21. Sacré ou profane ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1235
22. Ne rien céder sur l’idéologie française . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1237
23. Plaidoyer pour un journalisme engagé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1242
24. Vingt ans après, La Règle du Jeu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1265
X. GRAND REPORTAGE
ET AUTRES THÉÂTRES D’OPÉRATIONS . . . . . . . . . . . . . . . 1273
1. Choses vues au Darfour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1275
2. La guerre, vue d’Israël . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1284
3. Choses vues dans la Géorgie envahie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1296
4. A l’heure de Gaza. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1305
5. Mode d’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1313
6. Images de guerre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1315
7. Mode d’emploi, suite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1320
8. Un journal à Kaboul, première . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1325
9. Les Nouvelles de Kaboul, dernière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1328
10. Fiançailles tragiques à Kaboul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1333


Tags : , , ,

Classés dans :,