« Les juges ne sont pas des vaches sacrées », BHL, invité de France Inter pour la sortie de son livre « Sur la route des hommes sans nom » (en librairie le 5 mai)

L’écrivain et philosophe, auteur de « Sur la route des hommes sans nom » (Grasset), était l’invité du 7h50 de France Inter, en face de Léa Salamé et de Nicolas Demorand.

Auteur de « Sur la route des hommes sans nom » (Grasset, en librairie le 5 mai), Bernard Henri-Lévy revient dans ce livre sur les hommes et les évènements qui ont façonné son engagement. Il plaide pour l’universalisme porté par sa génération. « Le communautarisme, la pensée identitaire, les réunions fermées aux blancs, c’est moins bien que l’universalisme qu’a pensé ma génération. Il se dit « frappé par la quantité de haine en circulation. »

Bernard Henri-Lévy réagit également à décision de la Cour de Cassation dans l’affaire Sarah Halimi et le rassemblement de la Place du Trocadéro de dimanche pour Sarah Halimi. Cette femme de 65 ans, de confession juive, a été tuée en avril 2017 à Paris. La Cour de cassation, tout en entérinant le caractère antisémite du crime, a confirmé le 14 avril dernier l’irresponsabilité pénale du meurtrier, pris d’une « bouffée délirante aigüe » lors des faits, selon elle.

Pour le philosophe, « cette décision est révoltante et elle introduit un désordre insupportable dans les esprits. Le droit marche sur la tête« . Pour lui, « les juges, en rendant cet arrêt, ont créé un trouble à l’ordre public ».

Il estime que « ne pas juger les fous, bien sur c’est un progrès de la démocratie et de la civilisation, mais cet  homme n’était pas fou ». « Ce qui me semble insupportable, c’est qu’il n’y ait pas de procès de l’assassin de Sarah Halimi : il n’est pas fou. »

Bernard Henri-Lévy plaide pour l’adoption d’une loi Sarah Halimi. « La grandeur de la démocratie, c’est que les lois, on peut les réécrire, les juges ne sont pas des vaches sacrées »

A propos de son nouveau livre, Sur la route des hommes sans nom, s’agit-il d’une autobiographie? d’une éloge de la fraternité? de la confession d’un enfant des deux siècles? Il plaide en tous cas pour l’internationalisme et alerte quant à la quantité de haine en circulation :

Format : 140 x 205 mm
Pages : 300
20 euros (physique)
Acheter

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-27-avril-2021


Tags : , , , , , ,

Classés dans :,