Le 20 décembre 2015

BHL lance aux Nations unies un appel pour un « Nostra Aetate musulman »

Lors de son intervention à New York, aux Nations unies à l’occasion du 50ème anniversaire de la déclaration fondatrice du dialogue interreligieux contemporain marquant la réconciliation judéo-catholique, Bernard-Henri Lévy a lancé un appel à un « Nostra Aetate musulman » : « ce serait une telle révolution , peut-être une révolution aussi grande que fut la révolution de Nostra Aetate, si il y avait demain ou dans 10 ans , mais demain serait le mieux , un Nostra Aetate à l’intérieur du monde musulman « . La célèbre déclaration du pape Paul VI en 1965 ayant enfin dénoncé l’antisémitisme et absous les Juifs pour la mort du Christ, a constitué une remise à zéro historique de relations judéo-catholiques et a également pointé l’attitude de l’Église moderne avec les autres religions du monde. C’est le grand quotidien new-yorkais  « The Algemeiner » qui se fait l’écho, ci-dessous, en anglais, de cette proposition hautement symbolique proposée par l’écrivain et philosophe. 

Lire l’article paru dans The Algemeiner.