Sur le thème « Judaïsme »

« J’aime le Coca-Cola, je ne déteste pas le béton »

Bernard-Henri Lévy (entretien), Madame Figaro, 05 juin 1987

Bernard-Henri Lévy a répondu sur les sujets les plus divers aux questions de Denis Tillinac. Un dialogue sans fard.

Une nuit avec « Shoah »

Bernard-Henri Lévy, Le Point, 01 février 2024

C’est un événement. Mardi 30 janvier, les neuf heures du chef-d’œuvre de Claude Lanzmann ont été diffusées in extenso sur France 2. Un bel exemple de pédagogie télévisuelle.

Bernard-Henri Lévy au coeur du romantisme politique

Bernard-Henri Lévy (entretien), Le Quotidien de Paris, 20 septembre 1984

Dans son premier roman « Le Diable en tête » (Grasset), BHL revit les illusions perdues de sa génération hantée par ce mal du siècle, le fascisme. Dans un entretien avec Paul Guilbert, il s’explique sur son passage de l’essai au roman et sur la présence du Mal en politique.

BHL persiste et signe

Bernard-Henri Lévy (entretien), Lire, 01 mai 2004

De la fin de l’Histoire à l’ère du terrorisme, BHL rassemble dans son dernier livre, « Récidives », dix ans de chroniques engagées.

BHL contemporain capital

Bernard-Henri Lévy (entretien), TOC, 01 juin 2004

Bernard-Henri Lévy est au centre de tous les grands débats contemporains. Il vient de publier « Récidives » chez Grasset.

L’être, c’est la lettre

Bernard-Henri Lévy (entretien), La Vie, 01 juillet 2004

BHL se veut « un intellectuel à l’ancienne », témoin engagé des convulsions du monde, questionnant avec simplicité le judaïsme et la littérature.

Bernard-Henri Lévy persiste et signe

Bruno de Cessole , Magazine Hebdo, 28 septembre 1984

Oui, le diable existe : BHL l’a raconté... C’est un vieux pays au drapeau tricolore, chargé d’histoire, et qui voue un culte coupable à ses héros... Cette haine de la France, Bernard-Henri Lévy la poursuit avec une belle persévérance dans « Le Diable en tête », son premier roman.


Pour afficher plus de résultats associés au thème « Judaïsme » cliquez sur ce lien de recherche : Judaïsme