Il s’était déjà rendu sur la place Maïdan au début 2014: Bernard-Henri Lévy est de retour en Ukraine. Le philosophe, qui portait sa légendaire chemise ouverte, a constaté les dégâts des bombardements qui ont frappé la ville de Kramatorsk. Aux côtés du président ukrainien, BHL a fait un tour de la ville avant de visiter l’hôpital où s’entassent les blessés.

« Un crime contre l’humanité »

Quinze civils et militaires ont été tués mardi dans le bombardement de cette ville de l’est rebelle de l’Ukraine, qui abrite l’état-major de l’armée, et qui est le siège de l’administration régionale pro-Kiev.

« C’est une catastrophe, un crime contre l’humanité », a dénoncé Petro Porochenko. Le président ukrainien va participer ce mercredi à un sommet de la dernière chance à Minsk pour tenter de mettre fin au conflit. Dans la capitale bélarusse, il retrouvera Vladimir Poutine, François Hollande et Angela Merkel, pour des négociations visant à adopter un plan de paix pour mettre fin à dix mois d’une guerre qui a fait au moins 5.300 morts.

Un habitué des conflits

Le millionnaire a toujours milité pour le droit d’ingérence. En 1971 déjà, le jeune Bernard-Henri Lévy prenait position pour l’indépendance du Bangladesh. On l’avait vu depuis dans les années 1990 à Sarajevo et plus récemment en Libye. Il s’est également engagé aux côtés de l’opposition syrienne à Paris.

Le 27 janvier dernier, BHL lançait encore sur son site La Règle du jeu, un SOS « pour l’Ukraine ».


Autres contenus sur ces thèmes