L'Iran annonce que l'Iranienne adultère ne sera pas lapidée

iranienneVictoire ou, en tout cas, demi-victoire de la « loi du tapage ». Bernard-Henri Lévy avait signé, hier, un appel lancé par le Times de Londres, en faveur d’une Iranienne condamnée à la lapidation dans son pays pour adultère. Et l’AFP, citant une annonce officielle de la République islamique d’Iran, vient de nous apprendre que la jeune femme ne sera finalement pas exécutée.

« Selon les informations transmises par les autorités judiciaires compétentes en Iran, Sakineh Mohammadi-Ashtiani ne sera pas lapidée », vient en effet d’annoncer l’ambassade d’Iran à Londres dans un communiqué cité par le Times.

Mais attention ! Je dis « demi-victoire » car le communiqué ne précise pas si la condamnée, âgée de 43 ans, sera épargnée ou finalement exécutée par pendaison, souligne le quotidien londonien – et il a raison.

Selon Amnesty International, la jeune femme avait été condamnée en 2006 ou 2007 et a déjà reçu 99 coups de fouet.

La lapidation prévue vendredi avait suscité de nombreuses condamnations de par le monde, Washington et Londres en tête.

Et la Lettre ouverte lancée et publiée  par le Times avait été signée, outre Bernard-Henri Lévy, par de nombreux signataires dont l’ex-secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, trois anciens ministres britanniques des Affaires étrangères, Jose Ramos-Horta, président du Timor Oriental et prix Nobel de la Paix, ainsi que les acteurs américains Robert de Niro et Robert Redford.

Liliane Lazar (avec AFP)

(Photo rendue disponible par Amnesty International)


Tags : , , , , , , , , ,

Classés dans :