Bernard-Henri Lévy au Grand Journal

le grand journal bhlC’était ce mardi, 27 août, sur Canal. Le deuxième Grand journal de Antoine de Caunes. Bernard-Henri Lévy n’était pas invité, cette fois, pour parler de son exposition à la Fondation Maeght. Mais pour commenter, à chaud, les déclarations sur la Syrie du Président François Hollande à la conférence des ambassadeurs qui venait de se terminer deux heures plus tôt. Occasion, pour Bernard-Henri Lévy, de redire son dégoût des attitudes munichoises, son désir de voir les démocraties se porter au secours des civils syriens massacrés et sa conviction que seule une intervention militaire limitée mais ferme serait de nature à stopper le massacre à Damas. Quand j’entends « La paix ! La paix ! La Paix ! », a-t-il dit, j’entends : « La mort ! La mort ! La mort ! « . Il a aussi insisté sur l’horreur que constitue l’usage des gaz, arme de l’épouvante par excellence. Tout en répétant que, avec ou sans gaz, la ligne rouge avait été, selon lui, franchie depuis longtemps.

Guylaine Brousse.


Classés dans :,