En 1979, BHL rencontrait Menahem Begin à Jérusalem, sacré prix Nobel de la paix conjointement avec Anouar el-Sadate

jerusalem-1979Ce jour de 1979, l’année de parution du livre Le Testament de Dieu, Bernard-Henri Lévy rencontre le légendaire Premier ministre israélien Menahem Begin, à Jerusalem.

Quelques mois auparavant, le 10 décembre 1978, Menahem Begin, premier ministre israélien et Anouar el-Sadate, président égyptien, ont reçu le prix Nobel de la paix. Cette récompense leur est attribuée en raison de leur participation à un évènement historique : l’engagement volontaire dans une processus de paix dans une région du monde qui connaît la guerre, ou du moins, la violence, depuis plus de trente ans. En effet, en septembre 1978 à Camp David, résidence de campagne des présidents américains, Menahem Begin et Anouar el-Sadate tentent de négocier un accord de paix entre leurs deux pays.

Ce ne fut pas un accord facile à établir car de nombreuses divergences opposent Begin et Sadate sur le sort des Palestiniens et sur Jérusalem notamment. L’obtention du prix Nobel s’explique en partie par la résistance aux pressions de toutes sortes qu’ont témoigné Bégin et Sadate afin de préserver la bonne marche des négociations.

Ces deux figures auront tenté une démarche de paix durable, et leur volonté se concrétisa par les “accords de Camp David ” signés en présence de Jimmy Carter le 17 septembre 1978.

La signature du traité de paix entre Israël et l’Égypte aura lieu le 26 Mars 1979 à Washington.

Sadate sera assassiné en 1981 par un groupe appartenant au Jihad islamique égyptien, fondé par d’anciens membres des Frères musulmans.

Il existe donc une photo immortalisant la rencontre du philosophe et de l’homme d’état israélien. On y voit Bernard-Henri Lévy se tenant aux côtés de Menahem Begin, géant de la politique israélienne au parcours unique : il naquit dans le Brest-Litovsk juif, fut condamné à huit années de Goulag puis devint membre de l’Irgoun et fut honoré par un Prix Nobel de la Paix.

Bernard-Henri Lévy, dans son livre Pièces d’identité , écrivait en 2010 à son propos : « un grand personnage d’une culture immense mais doté d’un pessimisme qui ne semblait là que pour lui interdire d’agir. « 


Classés dans :,