Kiev : une "stratégie Bachar al-Assad" pour BHL (Itélé, le 20 février 2014)

ITELE BHL UKRAINEBernard Henri-Lévy réagissait ce soir à la médiation menée entre le président Ianoukovitch, l’opposition pro-européenne et les différents ministres européens présents sur place, dont Laurent Fabius. Le philosophe réfute le terme d' »engrenage de la violence » et préfère parler d’un « président corrompu et sanguinaire qui a donné l’assaut contre son propre peuple ».

Pour le philosophe Bernard-Henri Lévy, les sanctions annoncées par l’Europe – interdiction des visas, gel des avoirs des personnes qui ont « les mains tâchées de sang » – sont « tardives », et qu’il fallait « les faire depuis longtemps ».

Fustigeant les propos de Romain Nadal, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères invité sur i>TELE, qui parlait alors d' »engrenage de la violence » à Kiev, BHL y voit toute autre chose: une « stratégie Bachar al-Assad », appliquée en haut lieu par Vladimir Poutine, le président russe.

Pour lui, « Ianoukovitch se moque du monde », et Vladimir Poutine a décidé que son poulain appliquerait la stratégie Bachar al-Assad », celle d’un « président corrompu et sanguinaire qui donne l’assaut contre son propre peuple ».


Tags : , , , , , , ,

Classés dans :