« Le film d’Angelina est incroyable » signé BHL

Angelina Jolie and Brad Pitt  in ParisAngelina Jolie assure une promotion exceptionnelle pour le long métrage Au pays du sang et du miel. La raison de cet investissement est simple : elle défend sa première réalisation dont le sujet lui tient plus qu’à coeur, puisque son récit s’inscrit dans le conflit qui a ravagé la Bosnie-Herzégovine. Toujours impériale et plus passionnée que jamais, la star hollywoodienne de 36 ans était à Paris le 16 février pour présenter son oeuvre, accompagnée de Brad Pitt.

Pour la projection parisienne d’Au pays du sang et du miel, à laquelle de nombreuses vedettes ont participé, Angelina Jolie a invité le philosophe Bernard-Henri Lévy, fondateur de la revue La Règle du jeu, à présenter le film devant les spectateurs du MK2 Bibliothèque. Un choix qui n’est pas surprenant, puisque l’intellectuel français avait été en contact avec l’actrice d’Un coeur invaincu (dans lequel elle joue l’épouse du journaliste Daniel Pearl à qui BHL a consacré un livre) et qu’il avait tourné Bosna! dans Sarajevo assiégé, un film qui avait été présenté au Festival de Cannes en 1994.

Bernard-Henri Lévy n’a pas caché son émotion après avoir vu le travail de la comédienne et réalisatrice : « Le film d’Angelina est incroyable, il m’a absolument renversé. » Arrivé quelques minutes après le couple Angelina Jolie-Brad Pitt, il a reçu un « You are my champion », de la part de Brad Pitt. « Je suis si contente que vous soyez là », a enchaîné Angelina Jolie. Sur quoi BHL lui a présenté Gilles Hertzog, son compagnon de baroud, avec qui il a précisément tourné Bosna! et avec qui il est en train de terminer le tournage d’un nouveau documentaire, sur la Libye cette fois. Le trio s’était déjà croisé en 2007, à la frontière du Tchad et du Darfour.

Sur la scène, Bernard-Henri Lévy a déclaré : « Je connais les lieux qu’a recréés Angelina Jolie, a-t-il expliqué. Je connais des femmes et des hommes qui, dans la vie réelle, ont vécu l’exacte histoire qu’elle raconte dans ce film. Eh bien, ce qui est sidérant, c’est qu’elle a réussi, alors qu’elle n’a rien connu de tout cela, alors qu’elle était une petite teenager quand tout cela s’est produit, à en saisir et en restituer l’essence. Ce n’est pas juste un film. C’est un film juste. Et vrai. […] Grâce à vous, a-t-il continué en s’adressant à Angelina Jolie et à ses actrices, des milliers de femmes, en Bosnie, ont commencé de faire enfin le deuil de leur terrible martyr. » Un discours qui a fait couler des larmes sur les joues de la star.gh

Au pays du sang et du miel conte la relation amoureuse d’une jeune femme musulmane (Zana Marjanovic) et d’un Serbe (Goran Kostic) qui se retrouvent dans des camps opposés après l’éclatement du conflit.

Aucune star, mais des acteurs locaux, un tournage en serbo-croate, un sujet brûlant… l’héroïne de L’Echange n’a pas choisi la facilité.  Le 14 février, Angelina avait présenté son film à Sarajevo, coeur même du long métrage. Une projection devant 6 000 personnes, touchées directement ou indirectement par la guerre qu’elle considère comme l’un des moments les plus forts de sa vie. Un public en pleurs, composé pour un tiers d’associations de victimes et de survivants, à la fin de la séance. Le chef du parti social-démocrate de Bosnie-Herzégovine, Zlatko Lagumdžija, ne pouvait retenir son émotion, au point d’être incapable de parler.

Au pays du sang et du miel sera dans les salles en France le 22 février.

(Source Pure People)


Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :