Libye : le sursaut de conscience de l’Occident

libye_joie_onu_kiosqueHier soir, Bernard-Henri Lévy participait à l’émission de Brice Couturier et Louise Tourret sur France Culture avec Moncef Marzouki, opposant historique à Ben Ali, candidat aux prochaines élections présidentielles et dirigeant du Congrès pour la République. Une discussion autour de l’intervention en Libye, la position de la Tunisie, du « peuple » arabe, l’interrogation de certains sur une visée colonialiste ou impériale.

« On ne se demande pas l’état civil, le pedigree, l’historique de ceux qui tendent la main, dit Bernard-Henri Lévy. On prend la main, on sauve les corps ! On empêche le massacre… Il faut sauver ! C’est une des leçons de ce sombre XXè siècle. On commence par sauver les corps et les âmes. Et puis les arrières pensées, il est toujours temps de les traiter après. »

« Le business colonial, continue Bernard-Henri Lévy, l’occident le faisait très bien avec Kadhafi, et ce depuis 42 ans. Si vraiment il y avait des arrières pensées coloniales ou impériales il n’y avait qu’à faire un deal avec la famille Kadhafi. Je n’exclus pas un sursaut de la conscience chez Mr Cameron, chez Obama et chez Nicolas Sarkozy . Je ne l’exclus pas et je le pense. On a permis à la Libye de respirer. »

Un échange qui nous éclaire sur les interrogations qui secoue aujourd’hui le peuple arabe.

Pour écouter l’émission cliquez ici

Laurence Roblin


Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :