« Peshmerga », le film de Bernard-Henri Lévy, au Duhok International Film Festival, au Kurdistan Irakien

Erbil3

Le quatrième Duhok international film festival avait pour thème celui des « Frontières », avec le souhait de s’inscrire, cette année, dans le cadre du centenaire des accords de Sykes-Picot, sur le partage du Proche-Orient entre la France et le Royaume-Uni, à l’origine de la séparation du peuple kurde en quatre minorités divisées sur quatre pays.

Et ce festival unique au Kurdistan, a bien évidemment accueilli le film-documentaire « Peshmerga » de Bernard-Henri Lévy, à l’occasion d’une projection exceptionnelle, à laquelle auront assisté de nombreux personnages croisés sur l’écran de cet hommage aux combattants kurdes, qui mènent une guerre sans répit contre l’Etat islamique.

C’est cette frontière, justement, qu’aura filmé avec une équipe de cinéma, l’écrivain et philosophe français, en remontant les 1000 kilomètres de la ligne de front qui sépare le Kurdistan irakien des troupes jihadistes de Daech.

« Nous avons filmé les seuls femmes et hommes qui leur livrent vraiment la guerre, au corps à corps, au quotidien. Si vraiment nous vivons à l’ère de la terreur contre nous, la manière de gagner c’est d’encourager, d’appuyer, ces hommes que sont les peshmergas d’Irak et de Syrie. », déclarait Bernard-Henri Lévy, lors de sa projection à Cannes en mai dernier, en Sélection officielle.

Aline Le Bail-Kremer

 

 

NouvellePESHMERGA_Levy_Affiche - copie

 


Classés dans :,