Raphaël écrit à Sakineh

raphaelChaque jour, une lettre pour sauver Sakineh.
« La Règle du jeu », « Libération » et « Elle » publient quotidiennement des lettres pour Sakineh. Suite à la tribune cosignée, le 15 aout dernier, par Bernard-Henri Lévy et dix-sept autres écrivains, artistes ou responsables politiques et publiée par « La Règle du jeu » et « Libération », la mobilisation continue pour la jeune iranienne condamnée à mort par lapidation. Aujourd’hui une lettre de Raphaël.

___________________________________________________________________________________________

Chère Sakineh

Vous êtes coupable, forcément coupable dans un pays où aimer est un crime, où sourire est une injure, où le moindre centimètre de peau est une offense.
Vous êtes coupable, dans un pays où la mort et le martyre sont glorifiés, vous êtes coupable d’être la voix des millions d’iraniens qui veulent vivre dans cette vie-là et pas dans une autre, avant qu’il ne soit trop tard,
coupable de ce beau visage, d’avoir montré aux Mollahs la beauté du diable sous le voile noir des convenances.

Chère Sakineh, vous êtes forcément coupable dans un pays où les preuves sont fabriquées, les aveux arrachés, les crimes imaginés, où les vrais criminels roulent en voiture de luxe et dorment dans les palais officiels.

Sachez que nous sommes des millions en Europe, à une heure de vos frontières, à penser à vous, qui êtes coupable de tous ces crimes, à crier notre dégoût de la Vertu qui lapide les amants au petit Matin, coupe la tête des mauvais garçons ou la main des voleurs et que nous entendons crier jusqu’à nous faire entendre de ceux qui vous maltraitent et disposent de votre vie.

___________________________________________________________________________________________

Pour signer la pétition : Cliquez ici
Pour envoyez vos lettres : Cliquez ici


Tags : , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :