Sept écrivains appellent à l'adoption d'une résolution à l'ONU sur la Syrie – AFP

manifestation deeraPARIS, 22 juin 2011 (AFP) – 22.06.2011 12:32

Les écrivains Umberto Eco, David Grossman,  Bernard-Henri Lévy, Amos Oz, Orhan Pamuk, Salman Rushdie et Wole Soyinka appellent le Conseil de sécurité de l’ONU à adopter un projet de résolution condamnant la répression en Syrie, pour « stopper enfin les massacres ».

Dans une lettre publiée mercredi sur le site internet de la Règle du jeu, la revue de Bernard-Henri Lévy, et adressée aux ambassadeurs à l’ONU des 15 pays membres du Conseil de sécurité, les sept écrivains soulignent « qu’il serait tragique et moralement inacceptable » que ce projet de résolution « finisse dans les poubelles du renoncement ».

La Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et le Portugal ont déposé un projet de résolution assimilant la répression en Syrie à un crime contre l’humanité mais la paralysie menace au Conseil de sécurité.

Outre la Chine et la Russie, qui ont menacé de faire usage de leur droit de veto, l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Inde expriment de sérieuses réserves à l’égard de ce projet. Or Paris a déjà prévenu que le texte ne serait mis au vote qu’avec l’assurance d’avoir une majorité suffisante en sa faveur.

« Il serait capital pour le peuple syrien martyrisé dans sa lutte pacifique pour sa liberté que ce projet soit adopté par vous », insistent les signataires.

« Devant la pression internationale unanime, reprise solennellement par votre Conseil, le pouvoir syrien pourrait reculer et stopper enfin les massacres que ses forces perpétuent dans une totale impunité jusqu’à ce jour », ajoutent-ils.

Le projet de résolution « ne propose pas de sanctionner la Syrie, encore moins une intervention militaire », soulignent les écrivains. « Il se borne à condamner la répression et à ouvrir la voie à des investigations sur des crimes contre l’Humanité. Quelles que soient ses limites, il a le mérite d’exister », jugent-ils.

La répression en Syrie a fait plus de 1.300 morts parmi les civils et entraîné l’arrestation de plus de 10.000 personnes, selon des ONG syriennes.

Bernard-Henri Lévy est par ailleurs très engagé dans le soutien à la rébellion en Libye opposée au régime de Mouammar Kadhafi et a eu une influence remarquée auprès du président français Nicolas Sarkozy dans ce dossier.

© 2011 AFP

photographie : Syrie, manifestation dans le centre de Deraa – © AFP


Tags : , , , , , , , , , , ,

Classés dans :,