Ukraine : BHL et l’opposition ukrainienne à l’Elysée (TF1, JT du 7 mars 2013)

bhl vitali klitschkoLe Journal de Claire Chazal vendredi soir. Perron de l’Elysée.  Une visite d’état ? Presque…. C’est à l’initiative de Bernard-Henri Lévy, qui les accompagnait lors de cette visite élyséenne, que les deux frères ennemis  de la révolte ukrainienne sont venus à Paris. François Hollande a marqué son soutien à l’opposition ukrainienne, en recevant l’ex-champion de boxe et candidat à la présidentielle, Vitali Klitschko, ainsi que l’ancien ministre ukrainien des Affaires étrangères et oligarque Petro Porochenko. Le président français a dénoncé la décision du « pseudo-Parlement » de Crimée de rattacher la péninsule à la Russie, à la faveur de la consultation annoncée pour le 16 mars. « L’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine ne peuvent pas se négocier ». Selon Bernard-Henri Lévy, qui a ensuite reçu les deux opposants, le chef de l’Etat serait toutefois allé beaucoup plus loin sur les sanctions et le calendrier que les Européens dans leurs déclarations publiques.

Laurence Roblin


Tags : , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :